VIDEO. Guatemala : des migrants du Honduras, tentant de rejoindre les Etats-Unis, brutalement stoppés par les forces de l'ordre

L'arrivée au pouvoir de Joe Biden, aux États-Unis, suscite l'espoir des migrants d'Amérique centrale. Au moins 900 migrants venant du Honduras ont entamé leur exode vers la frontière américaine, mais ils ont été stoppés par les forces de l'ordre au Guatemala. 

France 2

Neuf cents migrants du Honduras, fuyant la misère, ont entamé une marche vers le rêve américain. Celle-ci a été brutalement stoppée. Sur une photographie, des migrants, serrés les uns contre les autres, font face à un mur de policiers. Ces 900 migrants sont partis vendredi 15 janvier de Pedro Sula, au Honduras. Ils comptaient passer au Guatemala, puis au Mexique, pour atteindre les États-Unis. Au total, ils auraient dû parcourir 3 400 kilomètres à pieds durant les quatre mois de voyage. 

"Ils doivent nous laisser partir"

Les forces de l'ordre ont été submergées au premier poste-frontière entre le Honduras et le Guatemala. Les migrants fuient la pauvreté, mais aussi les gangs et les ouragans à répétition. "Ils doivent nous laisser partir, nous n'avons pas de travail, pas de salaire, rien", fustige un Hondurien. Au Guatemala, le voyage s'est terminé. Munis de gaz lacrymogènes et de matraques, les forces de l'ordre ont dispersé les migrants. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Guatemala : des migrants du Honduras, tentant de rejoindre les États-Unis, brutalement stoppés par les forces de l\'ordre
Guatemala : des migrants du Honduras, tentant de rejoindre les États-Unis, brutalement stoppés par les forces de l'ordre (France 2)