Grèce : explosion d'une bombe artisanale sur l'île de Lesbos

Selon un responsable de la police, cette attaque aurait un lien avec la crise des migrants qui secoue l'île. 

Des migrants arrivent, en bateau, sur l\'île de Lesbos (Grèce), le 30 septembre 2015.
Des migrants arrivent, en bateau, sur l'île de Lesbos (Grèce), le 30 septembre 2015. (DIMITRIS MICHALAKIS / REUTERS)

La crise des migrants s'envenime-t-elle en Grèce ? Un engin explosif artisanal a explosé, vendredi 2 octobre, sur l'île de Lesbos, provoquant un incendie dans les bureaux d'un ancien ministre grec de la Justice. L'explosion a fait des dégâts matériels, mais pas de victime, a annoncé la police.

Une attaque "très probablement liée" à l'arrivée des migrants

L'engin, composé de bonbonnes de gaz, a explosé juste devant la permanence politique d'Haralambos Athanasiou, qui fut vice-ministre de l'Intérieur puis ministre de la Justice dans le gouvernement d'Antonis Samaras entre 2012 et janvier 2015. "La police pense que cet attentat est très probablement lié à la crise des migrants qui perturbe l'île", a confié un responsable des forces de l'ordre ayant requis l'anonymat.

Des centaines de milliers de réfugiés, principalement en provenance de la Syrie, ont rejoint la Grèce à partir de la Turquie cette année. La plupart d'entre eux ont d'abord débarqué sur les îles de Lesbos ou de Kos, situées à quelques kilomètres des côtes turques, avant d'être acheminés sur le continent.