Grèce : 700 migrants de l'île de Lesbos transférés vers le continent

Dix pays de l'Union européenne, dont la France, se sont engagés à accueillir quelque 400 migrants "mineurs non accompagnés", évacués de Lesbos après l'incendie qui a ravagé un camp début septembre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des migrants attendent leur transfert vers la Grèce continentale, depuis l'île de Lesbos, le 28 septembre 2020. (MANOLIS LAGOUTARIS / AFP)

Plus de 700 migrants de l'île grecque de Lesbos, provisoirement hébergés sur un nouveau site après les incendies qui ont ravagé le camp de Moria début septembre, ont commencé à être transférés vers la Grèce continentale, lundi 28 septembre.

D'après le gouvernement grec, les 704 demandeurs d'asile qui vont partir de Lesbos lundi en fin d'après-midi ont obtenu la levée de la restriction géographique soit parce qu'ils appartiennent à des groupes dits vulnérables (femmes seules ou enceintes, handicapés, personnes âgées, etc.) soit parce qu'ils ont obtenu leur asile. Un autre groupe de 700 personnes doit être transféré jeudi prochain afin de désengorger l'île, qui accueille actuellement plus de 14 000 demandeurs d'asile. 

Dix pays de l'Union européenne se sont engagés à accueillir quelque 400 migrants "mineurs non accompagnés", évacués de Lesbos. La France a promis d'en accueillir 500 tandis que l'Allemagne a annoncé qu'elle accueillerait 1 500 demandeurs d'asile de Grèce, dont d'anciens réfugiés de Moria.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.