Eurozapping : un robot policier en Hongrie, l'Espagne met les migrants en prison

Petite sélection de l'actualité diffusée sur les chaînes européennes de télévision ce mardi 21 novembre.

Voir la vidéo
France 3

La Russie nie toujours être la cause d'une mystérieuse radioactivité. Pourtant, dans l'Oural, les défenseurs de l'environnement n'ont aucun doute sur la concentration de ruthénium-106 qui a explosé depuis quelques semaines. L'agent radioactif a été repéré jusqu'en France, mais à des doses non dangereuses pour la santé.

Des migrants en prison en Espagne. Ils sont 500 migrants installés dans une prison qui doit ouvrir l'année prochaine. Devant la surpopulation dans les centres de rétention, le ministère de l'Intérieur a choisi cette solution. Un scandale pour les ONG. Le nombre d'arrivées a doublé cette année, frôlant les 15 000 personnes.

Une expo colorée sur les barbes

Des policiers d'un nouveau genre en Hongrie. C'est un robot qui se fait leur porte-parole devant la presse. Une bonne manière d'éviter les questions dérangeantes des journalistes.

Les Dupond et Dupont de l'art contemporain exposés à Londres. Il s'appelle Gilbert & George. Couleurs saturées, mises en scène travaillées... Ils interrogent la mode des barbes à Londres, mais aussi à Paris ou New York avec un art consommé de la provocation.

Le JT
Les autres sujets du JT
la garde-civile et la Croix rouge espagnoles surveillent à Tarifa (Espagne) les migrants fraîchement débarqués venant du Maroc, le 16 août 2017
la garde-civile et la Croix rouge espagnoles surveillent à Tarifa (Espagne) les migrants fraîchement débarqués venant du Maroc, le 16 août 2017 (A.CARRASCO RAGEL / EFE / SIPA)