Cet article date de plus de deux ans.

Eurozapping : un meurtrier néerlandais caché en France, coup de force des migrants en Espagne

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Eurozapping : un meurtrier néerlandais caché en france, coup de force des migrants en Espagne
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Petite sélection de l'actualité diffusée par les chaînes européennes de télévision mercredi 22 août.

Une centaine de migrants forcent les frontières espagnoles. Des migrants ont franchi les barbelés qui séparent l'enclave espagnole de Ceuta du Maroc. 300 d'entre eux ont lancé l'assaut mercredi 22 août au matin à coup d'acide, d'excrément et de chaux vive pour éloigner les gardes-frontières. Les deux tiers ont néanmoins été stoppés. Sept policiers espagnols ont été blessés. C'est le deuxième coup de force de ce type. 600 migrants ont réussi leur incursion il y a quelques semaines.

Le retour du service militaire en Suède

Le meurtrier d'un enfant néerlandais identifié vingt ans après. Nicky Verstappen, 11 ans, a été violé et assassiné en colonie de vacances dans le sud des Pays-Bas. Vingt ans plus tard, après des milliers de tests, l'ADN a enfin parlé. Jos Brech, 55 ans, habitait près du camp de vacances et se trouverait en France. Selon la police, il se cacherait quelque part dans les Vosges, où il possède un chalet.

Le service militaire fait son retour en Suède. La parenthèse du volontariat n'aura duré que huit ans. Tous les jeunes suédois sont appelés sous les drapeaux pendant douze mois. Depuis l'annexion de la Crimée, les Suédois craignent les réactions de leur puissant voisin russe.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.