États-Unis : une vaste opération anti-clandestins critiquée de toutes parts

Une arrestation d'envergure a eu lieu dans des usines du secteur agricole dans le Mississippi aux États-Unis. Une opération anti-migrants qui a provoqué un tollé.

FRANCE 3

Des enfants en pleurs, seuls. Ils viennent d'apprendre que leurs parents, des travailleurs étrangers, ne viendront pas le chercher à la sortie de l'école. L'image a choqué l'Amérique. "Gouverneur, s'il vous plaît, ayez du cœur, libérez nos parents et les autres, ne nous laissez pas avec nos larmes livrés à nous-mêmes", témoigne une petite fille en pleurs devant les caméras de télévision. Un peu plus tôt dans l'après-midi, la police des frontières a effectué une vague d'arrestations dans des usines agricoles du Mississippi. Près de 700 employés illégaux, en majorité d'origine hispanique, ont été parqués dans des bus avant d'être jugés par le tribunal de l'immigration.

Les autorités assument

"Ils ont mis une chaine aux chevilles de mon cousin", raconte incrédule un travailleur. Cette opération est la plus vaste depuis que Donald Trump est au pouvoir. Et elle est assumée par les autorités. "Nous sommes une nation d'immigration, mais nous sommes aussi et surtout une nation qui a des lois", a déclaré Mike Hurst, procureur du Mississippi. L'intransigeance des services d'immigration scandalise, comme le prêtre de Jackson (Mississippi) qui parle de "Gestapo". Donald Trump accuse les clandestins de peser sur le marché de l'emploi américain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump lors de son allocution à la Maison blanche aux Etats-Unis, le 7 août 2019. 
Donald Trump lors de son allocution à la Maison blanche aux Etats-Unis, le 7 août 2019.  (CHRIS KLEPONIS / CONSOLIDATED NEWS PHOTOS / AFP)