Esclavage, racisme... Emmanuel Macron s'explique

En Côte d'Ivoire, Emmanuel Macron a pris position sur la crise des migrants en Libye en marge d'un sommet UE/UA.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est un président français offensif sur la scène internationale africaine. Le dossier libyen est au cœur des préoccupations d'Emmanuel Macron. Lors d'un entretien accordé conjointement à RFI et France 24, sa priorité est donnée à la lutte contre les trafiquants de migrants vendus comme esclaves. Ne pas laisser faire et agir en Libye. "C'est un crime contre l'humanité, c'est de la traite d'êtres humains", a-t-il déclaré.

Polémique balayée

Emmanuel Macron a balayé également toute polémique lors de sa visite au Burkina Faso. Accusé de réflexion raciste en apostrophant le président burkinabè au sujet d'un problème de climatisation, il s'est défendu : "L'humour, rire, c'est une relation d'égal à égal". Enfin, il a concédé qu'une certaine défiance s'était installée à l'égard de la France et de l'UE. Il milite pour une approche décomplexée en rejetant à la fois les discours paternalistes et anticolonialistes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Burkina Faso : Emmanuel Macron fait polémique
Burkina Faso : Emmanuel Macron fait polémique (FRANCEINFO)