Enfants déracinés : le cri d'alarme de l'Unicef

Selon l'Unicef, près de 50 millions d'enfants vivent loin de chez eux, obligés de quitter leur foyer ou leur pays à cause de la guerre ou de persécutions dont ils sont victimes.

France 2

Ils vivent dans des camps, comme en Jordanie, éloignés de chez eux par les conflits, les violences. Les enfants sont les premières victimes des crises migratoires. Ils représentent un réfugié sur deux. Leur sort inquiète l'Unicef. Dans un rapport qu'elle publie ce mercredi 7 septembre, l'agence de l'ONU estime qu'ils sont, fin 2015, 48 millions à être déracinés dans le monde. Environ 31 millions d'entre eux étaient des réfugiés et 17 millions étaient déplacés à l'intérieur de leur pays.

Aylan et Omran en symbole

Des vies brisées incarnées par des visages devenus tristement célèbres comme Aylan, retrouvé mort sur une plage de Turquie il y a un an, ou plus récemment Omran, victime de bombardements en Syrie. Les enfants ont besoin d'assistance humanitaire et de soins, rappelle l'Unicef, qui demande aussi de mettre fin à la détention d'enfants migrants.

Le JT
Les autres sujets du JT