DIRECT. Migrants : le Royaume-Uni prêt à accueillir 20 000 Syriens sur cinq ans, annonce David Cameron

La commission européenne présentera officiellement ses propositions chiffrées mercredi.

Le Premier ministre britannique, David Cameron, le 4 septembre 2015 à Lisbonne.
Le Premier ministre britannique, David Cameron, le 4 septembre 2015 à Lisbonne. (GONCALO SILVA / NURPHOTO / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Quelles réponses face à la crise des migrants ? Alors que François Hollande s'est engagé à accueillir 24 000 migrants en deux ans, lundi 7 septembre, David Cameron évoque de son côté l'accueil de 20 000 réfugiés au Royaume-Uni, sur cinq ans. L'Allemagne, qui devra en accueillir 31 443, a annoncé qu'elle allait débloquer six milliards d'euros supplémentaires pour y faire face. Suivez les temps forts de cette journée sur France 2 et francetv info.

Bruxelles propose des quotas. La Commission européenne va proposer à l'Allemagne et à la France d'accueillir respectivement 31 443 et 24 031 réfugiés pour soulager les trois pays européens en première ligne (Italie, Grèce et Hongrie). Les Etats membres sont appelés à se répartir en urgence 120 000 réfugiés supplémentaires. François Hollande a confirmé que la France accueillerait 24 000 réfugiés sur deux ans. David Cameron promet quant à lui l'accueil de 20 000 réfugiés syriens en cinq ans au Royaume-Uni.

Des milliers de nouveaux arrivants en Allemagne. Plus de 18 000 réfugiés et migrants sont arrivés à Munich, durant le week-end. La coalition au pouvoir en Allemagne a annoncé, lundi, le déblocage de six milliards d'euros supplémentaires pour la prise en charge des réfugiés en 2016. L'afflux de migrants va "changer" l'Allemagne, prévient Angela Merkel.

Journée spéciale sur France 2. En plus des journaux de 13 heures et 20 heures, la chaîne consacre une grande partie de son antenne à la question migratoire, dans ses émissions "Télématin", "C'est au programme" et "Toute une histoire".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #MIGRANTS

20h49 : Bernard Cazeneuve a indiqué ce soir devant la direction du PS que la France allait accueillir "dans les prochains jours" 1 000 réfugiés. Le ministre de l'Intérieur a dit sa volonté de "bien maîtriser le processus" d'accueil de bout en bout.

19h14 : Des habitants de Gaza ont érigé sur une plage une statue de sable géante d'Aylan Kurdi pour rendre hommage à cet enfant syrien mort noyé en tentant de rejoindre l'Europe et dont la photo a bouleversé le monde.

19h26 : A la majorité de Français qui se dit hostile à l'accueil de réfugiés et de migrants sur le sol français, selon un récent sondage, Manuel Valls rétorque : "Il faut parfois ne pas tenir compte des sondages. Il faut convaincre. Il faut rassurer." Le Premier ministre invoque les valeurs de la France et le droit d'asile.

19h09 : Le Premier ministre est l'invité de la première émission du "Grand Journal" nouvelle formule de Canal+. Manuel Valls y défend la position de la France face à l'afflux de migrants en Europe. "Il faut une politique d'ensemble" à l'échelle de l'Union européenne, plaide le chef du gouvernement, qui veut "des centres d'accueil à la frontière de l'Europe".



18h38 : Alors que la France a annoncé vouloir accueillir 24 000 réfugiés en deux ans, il existe déjà plusieurs manières de les aider concrètement. Vous voulez leur venir en aide ? Voici comment faire.





(PHILIPPE HUGUEN / AFP)

18h13 : Le Québec annonce qu'il accueillera 3 650 réfugiés syriens d'ici à la fin de l'année. La ministre québécoise de l'Immigration, Kathleen Weil, demande l'appui du gouvernement fédéral canadien pour leur faciliter les démarches administratives.

17h52 : "On a gagné le match contre les frontières". Comme des milliers de Syriens, la famille Ashour a décidé de quitter son pays, puis la Turquie, pour gagner l'Europe de l'Ouest. Thomas Baïetto, pour francetv info, l'a accompagnée dans la dernière ligne droite de son parcours, entre la Hongrie et l'Allemagne. Reportage.

(THOMAS BAIETTO / FRANCETV INFO)



17h33 : Bernard Cazeneuve nomme un "coordinateur national" pour l'accueil des migrants par les villes et collectivités.

16h55 : En pleine tournée européenne pour défendre son dernier album Songs Of Innocence, U2 s'est arrêté à Turin vendredi et samedi. Bono en a profité pour réagir sur la crise des migrants qui touche l'Europe. "Je ne connais pas la réponse à la crise, mais je sais que nous devons travailler tous ensemble pour la trouver", a déclaré le chanteur.

16h40 : Le Royaume-Uni prêt à accueillir 20 000 réfugiés syriens sur 5 ans, annonce le Premier ministre David Cameron.

16h35 : A l'occasion de la journée spéciale réfugiés sur France 2, Yann Arthus-Bertrand dévoile un nouvel extrait de son film Human, diffusé à la fin du mois. Face caméra, un réfugié afghan implore la France de le "laisser vivre".

(HUMAN / FRANCETV INFO)

16h22 : Les garde-côtes libyens annoncent avoir secouru plus de 100 migrants à bord d'un canot pneumatique en difficulté au large de la Libye.

15h50 : Nous avons justement des images de cette île de 85 000 habitants, où les migrants prennent part à une grande manifestation. Ils exigent un traitement plus rapide, par les autorités locales, de leur enregistrement et la délivrance des documents officiels leur permettant de voyager en Europe.

(APTN)

15h45 : Plus de 15 000 réfugiés sont arrivés à Lesbos (Grèce). L'île est "au bord de l'explosion", selon le gouvernement grec.

13h59 : "Ce n'est pas de la discrimination, ce sont des précautions." Le maire de Roanne (Loire) s'est dit prêt, hier sur France Bleu Saint-Etienne Loire, à accueillir des réfugiés dans sa ville, "à la condition qu'il soit bien question de réfugiés chrétiens, qui sont persécutés parce que chrétiens en Syrie par Daesh [Etat islamique]". Contacté par francetv info, l'élu assume ses propos et s'en explique.

13h27 : A-t-on le droit d'accueillir un réfugié chez soi ? Depuis le choc de la photo du petit Aylan, les initiatives en faveur de l'accueil des migrants se multiplient en France. Si l'hébergement d'un réfugié chez soi n'est pas illégal, certaines conditions doivent être respectées. Le détail avec Elise Lambert pour francetv info.

(JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

13h06 : Quelles sont les principales annonces à retenir de cette conférence de presse ?

La France va accueillir 24 000 réfugiés sur deux ans.

Les forces aériennes françaises vont effectuer des vols de reconnaissance au-dessus de la Syrie, en vue de mener d'éventuelles frappes contre les jihadistes de l'Etat islamique.

Le chef de l'Etat a confirmé que des baisses d'impôts de plus de deux milliards d'euros concerneront 8 millions de contribuables en 2016.

Pour revenir plus précisément sur cette conférence de presse, consultez notre article qui analyse les déclarations de François Hollande.

11h34 : #HOLLANDE "Pour ceux qui sont déjà arrivés et qui relèvent du droit d'asile, il y aura ce mécanisme permanent et obligatoire. (...) Il ne s'agit pas d'organiser n'importe quel accueil, n'importe où. Ce ne serait pas digne et pas possible."



10h37 : La Commission européenne doit présenter, mercredi devant le Parlement de Strasbourg (Bas-Rhin), un nouveau plan de répartition des migrants. Selon la proposition consultée par Le Monde, les pays membres de l'UE devraient se répartir un contingent de 120 000 personnes ayant fui des zones de guerre : la France accueillerait donc 24 031 réfugiés, l'Allemagne 31 443, l'Espagne 14 931, la Pologne 9 287...

10h16 : La Commission européenne va demander à la France d'accueillir 24 031 nouveaux réfugiés, selon un document consulté par Le Monde.

09h41 : Les migrants continuent d'affluer en Allemagne. Un responsable d'un district de Bavière, dans le sud-est du pays, explique à Reuters que plusieurs trains doivent arriver dans la journée, avec, au total, 2 500 personnes à bord.

09h15 : Quoi qu'il en soit @class33, la crise migratoire à laquelle fait face l'Europe reste une information majeure. Pour autant, francetv info n'oublie pas le reste de l'actualité, comme vous pouvez le voir sur notre page d'accueil. Nous parlons aussi des agriculteurs en colère, de la présidentielle au Guatemala ou encore de la victoire de la France, hier, lors de l'Eurobasket. Et il ne s'agit que de quelques exemples.

09h14 : Si la majorité des Français ne sont pas favorables a l'accueil des migrants en France, pourquoi consacrer 80% de votre actualité à ce problème ? Vous allez finir par lasser tout le monde... On a bien d'autres actualites qui mériteraient que vous vous y intéressiez....

09h14 : "Aucune étude n'a permis d'établir un plafond d'intégration, tout dépend de la volonté politique de la société d'accueil."

Invité de France 2, le spécialiste des migrations François Gemenne a écarté l'idée d'un seuil d'accueil au-delà duquel il ne serait plus possible d'accueillir des réfugiés. "L'exemple allemand montre que l'accueil des migrants est possible", explique le chercheur.

(FRANCE 2)

08h53 : Dans le détail, l'Etat fédéral allemand va accroître de 3 milliards d'euros le budget consacré à la prise en charge des demandeurs d'asile et des réfugiés pour 2016. Il va également mettre quelque 3 milliards d'euros supplémentaires à la disposition des Länder et des communes, qui assurent notamment l'hébergement des demandeurs d'asile.

08h46 : L'Allemagne débloque 6 milliards d'euros supplémentaires pour les migrants en 2016.

08h48 : Une main tendue, mais pas en direction de tous. Le maire de Roanne (Loire) est prêt à accueillir des réfugiés... à condition qu'ils soient chrétiens. Selon l'élu Les Républicains, c'est le meilleur moyen de s'assurer que "ce ne sont pas des terroristes déguisés". Francetv info détaille ses propos dans cet article.

08h21 : Loin de l'Europe, la crise des migrants fait aussi réagir. Pour aider à résoudre la crise humanitaire, plusieurs personnalités ont lancé un appel au Premier ministre australien Tony Abbott, pour que le pays accepte plus de réfugiés que prévu. L'opposition travailliste réclame, ainsi, l'accueil de 10 000 migrants supplémentaires.

07h24 : Après avoir quitté Damas (Syrie) il y a deux ans, la famille Ashour est arrivée, cette, nuit à Munich (Allemagne), après avoir traversé la Hongrie et l'Autriche. Notre envoyé spécial Thomas Baïetto a suivi les dernières étapes de leur périple.

06h51 : C'est un peu plus compliqué que cela @biboune13. Selon un sondage Odoxa pour Le Parisien, une majorité de Français (55%) est effectivement opposée à ce que la France fasse comme l'Allemagne et assouplisse les conditions d'octroi du statut de réfugié aux migrants. A l'inverse, 44% des sondés s'y déclarent tout de même favorables, une proportion loin d'être négligeable.

06h51 : 10 000 personnes pour la France entière ont manifesté en faveur des immigrés. Ce qui signifie que tout le reste de la population pratiquement n'est pas en faveur de cette immigration... et les journalistes n'ont parlé que des premiers... est-ce que vous réalisez que les Français sont totalement contre l'arrivée de ces gens ?

06h47 : Evidemment, dans vos kiosques, les migrants font aussi l'actualité. L'Humanité se demande si "les solidarités citoyennes" vont faire vaciller "L'Europe forteresse". "Les mobilisations de soutien se multiplient en Europe", écrit le journal.




(L'HUMANITE)