Revivez le discours de Nicolas Sarkozy sur l'immigration

Le parti des Républicains est réuni à l'occasion d'un séminaire consacré à l'immigration et à l'accueil des réfugiés.

Le président des Républicains, Nicolas Sarkozy, lors d\'un campus des jeunes de son parti au Touquet, le 12 spetembre 2015.
Le président des Républicains, Nicolas Sarkozy, lors d'un campus des jeunes de son parti au Touquet, le 12 spetembre 2015. (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le parti des Républicains organise, mercredi 16 septembre, un séminaire sur l'immigration, à l'issue duquel une dizaine de propositions seront soumises aux adhérents lors d'un discours prononcé par leur président, Nicolas Sarkozy, mais en l'absence d'Alain Juppé, de François Fillon et de Bruno Le Maire.

Trois thématiques ont été abordées au siège du parti : les "défis migratoires", "l'action des autres pays européens" et les "évolutions et ruptures nécessaires pour refondre la politique d'immigration en France".

L'ancien chef de l'Etat devrait réexpliquer ses propositions, très critiquées par la gauche, qui y a vu "une obsession frontiste". Face à l'afflux de réfugiés, Nicolas Sarkozy a mis en garde contre "la désintégration de la société française", en l'absence d'une politique migratoire qui distingue entre "migrants économiques", "réfugiés politiques" et "réfugiés de guerre".

Syriens et Irakiens sont, selon lui, des "réfugiés de guerre" et ont "vocation à retourner" chez eux une fois la paix revenue. Hostile aux quotas, Nicolas Sarkozy est favorable à l'accueil des réfugiés, à condition que l'on diminue le nombre d'immigrés économiques.