Deux hommes arrêtés au Royaume-Uni après la mort d'une fillette dans le Pas-de-Calais lors d'une tentative de traversée de la Manche

L'enfant décédée avait embarqué fin avril à bord d'un "small-boat" avec 112 personnes à bord.
Article rédigé par franceinfo - avec France Bleu Nord
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Un bateau pneumatique abandonné par des migrants sur la plage de la pointe aux oies à Wimereux (photo d'illustration). (EMMANUEL BOUIN / RADIO FRANCE)

Deux hommes recherchés par la police en France ont été arrêtés au Royaume-Uni, a annoncé dans un communiqué lundi la NCA, la National Crime Agency, l'agence britannique de lutte contre le crime organisé, rapporte mardi 4 juin France Bleu Nord. Ces deux hommes, deux Soudanais, étaient recherchés après la mort d'une fillette à Wimereux (Pas-de-Calais) lors d'une tentative de traversée de la Manche depuis les côtes françaises au mois d'avril. L'enfant est décédée après être montée sur une petite embarcation. Le bateau avait malgré tout poursuivi sa route.

Les deux hommes interpellés sont âgés de 19 et 24 ans. Ils ont été arrêtés le jeudi 30 mai dans le quartier de Hillingdon, à Londres. Ils sont actuellement détenus au Royaume-Uni. Ils étaient recherchés par les autorités françaises, parce que soupçonnés d'avoir joué un rôle dans la mort de l'enfant. Dans son communiqué, la National Crime Agency indique que les deux hommes ont comparu devant des magistrats alors que débutait la procédure d'extradition. Ils ont été placés en détention, jusqu'à leur prochaine comparution le 7 juin. Craig Turner, le directeur adjoint des enquêtes de la National Crime Agency indique dans ce communiqué : "Nous avons dit, au moment de cet incident tragique, que nous étions déterminés à faire tout ce qui était en notre pouvoir pour identifier les responsables de cet événement et pour les traduire en justice, cela reste le cas."

Le 23 avril, au moins cinq migrants, une fillette de 7 ans, trois femmes et un homme sont morts au large de Wimereux. Ils se trouvaient sur un pneumatique transportant 112 personnes, du "jamais vu", selon le préfet du Pas-de-Calais. Vers 6 heures du matin, alors que l'embarcation était partie d'une plage du nord de Wimereux et venait de dépasser un banc de sable, son moteur s'était arrêté et le pneumatique était parti à la dérive. Les secours ont ramené à Wimereux six personnes, dont cinq qui étaient inanimées et n'ont pas survécu. 48 autres migrants ont été secourus et emmenés à Boulogne-sur-Mer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.