Cet article date de plus de cinq ans.

Des policiers belges arrêtés en France avec des migrants dans leur fourgon

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Des policiers belges arrêtés en France avec des migrants dans leur fourgon
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

C'est une histoire belge qui ne fait pas sourire les autorités belges. Deux policiers belges ont été arrêtés mardi soir, 20 septembre, en France près de Lille (Nord) avec 13 réfugiés dans leur véhicule. Une affaire qui irrite en haut lieu.

13 migrants déposés dans un champ de maïs de Nieppe (Nord) par deux policiers belges au volant d'une camionnette. Voilà la scène à laquelle a assisté un riverain de Nieppe médusé dans cette commune de 7 000 habitants à cheval entre la France et la Belgique. "Une voiture belge de police s'est mise contre le maïs sans clignotant. (...) Puis 10, 15 personnes sont descendues", témoigne l'homme. Tout commence par un appel à la police française, un chauffeur poids lourd se rend compte que 13 migrants sont montés dans sa remorque.

Bernard Cazeneuve convoque l'ambassadeur de Belgique

Il compose donc le 17 mais l'appel est renvoyé vers la police belge car le camion vient de franchir la frontière. C'est donc le commissariat d’Ypres (Belgique) qui envoie une patrouille sur place. Les policiers belges souhaitent les ramener à la frontière, sauf qu'ils les déposent en territoire français. Immédiatement interpellés par un équipage de la BAC, les policiers belges sont conduits au commissariat d'Armentières dans le Nord pour être entendus pendant quatre heures avant d'être relâchés. Inadmissible pour les policiers belges. Bernard Cazeneuve exprime son mécontentement suite à l'initiative des policiers belges et a convoqué l'ambassadeur de Belgique pour avoir des explications.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.