Crise migratoire : le nombre de morts en mer en hausse

Depuis le début de l'année 2017, le nombre de migrants qui meurent en mer et qui parviennent à débarquer sur les côtes européennes ne cesse de grimper.

FRANCE 3

Chaque jour des corps sont repêchés en méditerranée. Ce matin du jeudi 3 juillet encore, 53 migrants noyés ont été retrouvés sur les côtes libyennes. 2017 pourrait être l'année la plus meurtrière pour eux. Et malgré le danger, ils sont de plus en plus nombreux à vouloir rejoindre l'Europe. Une situation dénoncée par Médecins sans frontières. En Italie, les migrants affluent par milliers. 85 000 personnes y ont débarqué depuis le début de 2017. Soit une hausse de 18% par rapport à la même période l'an dernier.

Un nouveau code de conduite

Devant l'urgence, les ministres de l'Union européenne sont réunis, jeudi 6 juillet, à Tallinn, en Estonie, et proposent un nouveau code de conduite. "L'idée, c'est de rendre nos relations avec les associations en mer, plus fonctionnelles et plus coordonnées", déclare Dimítris Avramópoulos, commissaire européen aux Affaires intérieures. Des associations dont l'action fait polémique, car pour certains, leur présence en mer crée un appel d'air et favorise le trafic des passeurs. 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Aquarius, bateau humanitaire de SOS Méditerranée, accoste en Italie, avec une centaine de migrants sauvés d\'un naufrage
L'Aquarius, bateau humanitaire de SOS Méditerranée, accoste en Italie, avec une centaine de migrants sauvés d'un naufrage (ELIO DESIDERIO / ANSA)