Crise migratoire : le bras de fer continue entre la Pologne et la Biélorussie

Publié
Crise migratoire : le bras de fer continue entre la Pologne et la Biélorussie
Franceinfo
Article rédigé par
M. Larguet, F. Pairaud - franceinfo
France Télévisions

À la frontière entre la Pologne et la Biélorussie, des milliers de migrants sont toujours bloqués. Une situation qui a provoqué une crise diplomatique entre les deux nations.

Des milliers de migrants sont actuellement massés à la frontière polono-biélorusse. Poussés par la Biélorussie à rejoindre le territoire polonais, ils sont aussitôt repoussés par les 15 000 militaires polonais présent sur place. Dimanche 14 novembre, une cinquantaine de personnes ont tenté de forcer le passage, en vain. Des haut-parleurs diffusent des messages en arabes, incitant les migrants à rentrer chez eux. Sur place, les migrants sont confrontés à un froid terrible. Depuis le début de la crise, dix personnes ont perdu la vie.

Une crise orchestrée par le président biélorusse, selon l’Europe

L’Union européenne estime que le président de la Biélorussie, Alexandre Loukachenko, a orchestré cette crise pour se venger des sanctions européennes à l’encontre de son pays en 2020. Ces sanctions avaient été prises suite à la répression d’opposants au régime. Lundi 15 novembre, l’Europe devrait à nouveau sanctionner le régime de Minsk (Biélorussie) ainsi que ceux qui participent au trafic de migrants. Le ministre des Affaires étrangères biélorusse a déjà qualifié ces mesures de contre-productives.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.