Comment les réfugiés déjà arrivés se sont-ils intégrés ?

La ville de Rennes accueille déjà des dizaines de migrants syriens. Une équipe de France 3 est allée à leur rencontre.

FRANCE 3

La France accueille ses premiers migrants depuis hier, mercredi 9 septembre. D'autres doivent arriver aujourd'hui. Rennes (Ille-et-Vilaine) a déjà ouvert ses portes aux migrants syriens depuis longtemps.

Wasim et sa famille ont fui la Syrie il y a presque trois ans. A Rennes, ils ont trouvé refuge chez un membre de leur famille. Désormais, ils vivent dans un logement social et ont pris leurs marques.

"Une chance, un dynamisme"

Lama Taha était institutrice en Syrie. Ici, elle doit tout réapprendre avec ses deux filles. Selon sa fille Shaza, il est plus facile de s'intégrer en Allemagne. "L'hospitalité française a été chaleureuse mais un réfugié a tout de suite besoin d'un toit et d'aide pour se sentir en sécurité. Toutes ces démarches demandent au moins six mois ici", précise Lama.

Rennes, ville socialiste, accueille 35 réfugiés syriens. Frédéric Bourcier, adjoint au maire, explique à France 3 les objectifs : "A partir du moment où les gens ne peuvent pas partir du territoire, sans doute vaut-il mieux qu'ils s'intègrent le plus facilement et le plus vite possible. L'immigration, quand elle est bien traitée, est aussi une chance, un dynamisme démographique".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants à la gare de Münich (Allemagne), le 5 septembre 2015.
Des migrants à la gare de Münich (Allemagne), le 5 septembre 2015. (MICHAEL DALDER / REUTERS)