Cet article date de plus de quatre ans.

Calais : le mur "anti-intrusions" est terminé

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Calais : le mur "anti-intrusions" est terminé
Article rédigé par
France Télévisions

Le mur polémique qui était censé empêcher les migrants de monter dans des camions pour l'Angleterre est terminé.

Quatre mètres de haut un un kilomètre de long. À Calais (Pas-de-Calais), le mur de béton qui est supposé empêcher les migrants de rejoindre l'Angleterre est désormais terminé. Une honte pour certains, une nécessité absolue pour d'autres. Son but : sécuriser l'accès au port de Calais et redonner un peu de tranquillité aux riverains du secteur. Construit à partir de septembre, il devait empêcher les migrants de monter à bord des camions. À l'époque, la "jungle" de Calais compte 10 000 personnes et la rocade est le théâtre de violences chaque nuit.

"Cette ville commence à être enfermée de partout"

Depuis, les migrants sont partis et le maire de Calais s'est battu pour faire annuler la construction du mur. "Cette ville commence à être enfermée de partout. Je pense qu'on souffre suffisamment pour qu'en plus, on vienne nous imposer un mur", déclare Natacha Bouchart. Pour la préfecture, il s'agit de dissuader les migrants de revenir à Calais. Montant des travaux, entièrement financés par la Grande-Bretagne : 2,7 millions d'euros.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.