Calais : des migrants s'introduisent à bord d'un ferry

Deux ans après le démantèlement de la jungle de Calais (Pas-de-Calais), les migrants veulent toujours traverser la Manche pour rejoindre l'Angleterre. Certains ont réussi à s'introduire à bord d'un ferry, dans la nuit du samedi 2 au dimanche 3 mars.

FRANCE 3

À onze heures, dimanche 3 mars, les migrants descendent un à un de la cheminée de ce ferry, dans le port de Calais (Pas-de-Calais). Depuis la veille au soir, des dizaines d'entre eux étaient parvenus à se cacher en espérant rallier l'Angleterre. "C'est compliqué comme opération parce que sur un tel bateau, il y a de multiples cachettes", explique Gilles Debove, responsable littoral SGP FO Police. En tout, une centaine de migrants auraient réussi à pénétrer dans l'enceinte du port avant de monter à bord du navire.

Une soixantaine de migrants interpellés

Pour s'introduire à bord du ferry, les migrants ont dû fracturer le grillage autour du port. "On est arrivés jusqu'au bateau, on était nombreux", raconte un migrant après coup. L'intrusion massive a surpris les autorités du port. Une soixantaine de migrants ont été interpellés, certains déjà reconduits, parmi lesquels des Afghans, des Pakistanais, des Erythréens ou encore des Somaliens.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un ferry en provenance de Douvres (Royaume-Uni) dans le port de Calais (Pas-de-Calais), le 8 août 2018.
Un ferry en provenance de Douvres (Royaume-Uni) dans le port de Calais (Pas-de-Calais), le 8 août 2018. (REINHARD KAUFHOLD / DPA - ZENTRALBILD / AFP)