Calais : des migrants pénètrent illégalement dans le port et montent à bord d'un ferry

Samedi 2 mars au soir, des migrants ont pénétré dans l'enceinte ultra sécurisée du port de Calais (Pas-de-Calais). Certains d'entre eux ont réussi à monter à bord d'un ferry. 

FRANCE 2

Ils sont encore une vingtaine perchés en haut des cheminées d'un ferry en provenance d'Angleterre. Avec l'aide du Grimp, le groupe de recherche et d'intervention en milieu périlleux, les migrants sont finalement interpellés un à un après une longue négociation.

60 personnes placées en garde à vue

Cette attaque inédite a débuté samedi 2 mars vers 21h30. Une centaine d'Irakiens et de Somaliens empruntent la passerelle piéton du port de Calais (Pas-de-Calais). Ils accèdent rapidement à l'entrée du personnel et fracturent une grille. C’est la deuxième tentative d'intrusion en deux jours. Les migrants ont-ils profité d'un dispositif de sécurité allégé ? Pour les associations, c'est le démantèlement quotidien des campements des migrants qui précipitent leurs tentatives. 300 à 600 migrants errent toujours à Calais, les 60 personnes interpellées sur le bateau ont été placées en garde à vue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un ferry en provenance de Douvres (Royaume-Uni) dans le port de Calais (Pas-de-Calais), le 8 août 2018.
Un ferry en provenance de Douvres (Royaume-Uni) dans le port de Calais (Pas-de-Calais), le 8 août 2018. (REINHARD KAUFHOLD / DPA - ZENTRALBILD / AFP)