Caen : l’évacuation du squat de la rue du Marais est terminée, 64 occupants sont "pris en charge"

Près de 200 personnes vivaient dans ce squat, certains depuis avril 2018, la plupart sans-papiers, dont de nombreuses familles avec plus d'une soixantaine d'enfants qui, pour certains, vont à l'école dans l'agglomération, selon France Bleu Normandie.

Une soixantaine d\'enfants, tous scolarisés, habitent au Marais avec leurs familles.
Une soixantaine d'enfants, tous scolarisés, habitent au Marais avec leurs familles. (NOLWENN QUIOC / RADIO FRANCE)

L’évacuation du squatt de la rue du Marais à Caen, entamée vers 6 heures du matin, s’est terminée vers 7h30, indique un communiqué de la préfecture du Calvados. Les 64 occupants doivent être pris en charge par les services sociaux et administratifs de l’Etat.

Pour mener cette opération, les forces de l’ordre ont dû, selon le communiqué de la préfecture, "franchir des barricades à chaque entrée qui avaient été entravées et écarter des amas de pneus et de palettes (…) des fumigènes artisanaux étaient également disposés sur les toits".

L'expulsion devait se dérouler le 28 juin

Au fil du temps, la population est passée d'une soixantaine d'occupants installés au départ à plus de 200 personnes, avant que certaines ne quittent les lieux d'elles-mêmes, venues de différents pays, la Géorgie, la Mongolie, le Kenya ou encore le Soudan. Le propriétaire a demandé leur expulsion peu après l'installation, avant de voir le tribunal de grande instance de Caen accorder aux occupants un délai d'un an pour quitter les lieux. L'expulsion devait se dérouler le 28 juin, mais un dernier sursis a repoussé l'échéance au 2 septembre dernier.