Bosnie : au moins 32 migrants blessés dans l'incendie d'un centre d'accueil

Il s'agit du deuxième incendie à se déclarer ces dernières semaines dans des lieux abritant des migrants.

Trente-deux migrants ont été blessés dans un incendie qui s\'est déclaré le 1er juin 2019 dans un centre d\'accueil du nord-ouest de la Bosnie.
Trente-deux migrants ont été blessés dans un incendie qui s'est déclaré le 1er juin 2019 dans un centre d'accueil du nord-ouest de la Bosnie. (STR / AFP)

Il s'agit du deuxième incendie à se déclarer ces dernières semaines dans des lieux abritant des migrantsTrente-deux personnes ont été blessées dans un incendie qui s'est déclaré pour des raisons encore indéterminées samedi 1er juin dans un centre en Bosnie, selon un bilan communiqué par le ministère de l'Intérieur, qui précise qu'il n'y a pas de mort.

L'incendie a éclaté tôt samedi matin dans le centre d'accueil de migrants, situé dans les locaux de la compagnie Miral, à Velika Kladusa, où environ 500 migrants, la plupart des hommes jeunes, séjournaient ces derniers jours dans des conditions très précaires. Le feu, qui n'a affecté qu'une partie de l'établissement, s'est propagé rapidement et a "sans doute" été provoqué par un appareil électrique.

Brûlures, écorchures et blessures

Les blessés souffrent de brûlures, d'écorchures, mais aussi de blessures contractées après que certains des migrants ont sauté par les fenêtres du deuxième étage de l'établissement pour fuir les flammes, selon le gouvernement. Le centre d'accueil à Velika Kladusa se trouve tout près de la frontière de la Croatie, pays membre de l'UE, avec lequel la Bosnie partage une frontière longue de mille kilomètres.

Les entrées illégales se poursuivent en 2019 et actuellement plus de 4 000 personnes sont hébergées dans huit centres d'accueil, notamment dans la région de Bihac, frontalière de la Croatie. Selon les autorités bosniaques, 25 000 migrants ont traversé le pays en 2018, dont 22 000 ont quitté son territoire.