Besançon : l’apprenti boulanger Laye Fodé Traoré a été régularisé

Après dix jours de grève de la faim, Stéphane Ravaclay, boulanger à Besançon (Doubs), a été entendu. Son apprenti va pouvoir rester travailler à ses côtés. 

France 3

Le combat est gagné pour Stéphane Ravaclay : après dix jours de grève de la faim, il a obtenu la régularisation de la situation de son jeune apprenti boulanger, Laye Fodé Traoré. "Je n’ai pas dormi cette nuit parce que je me faisais du souci pour ça, explique-t-il, soulagé, face aux journalistes de France Télévisions. Et là, quand j’ai compris qu’il était sauvé, c’est l’un des grands soulagements de ma vie." 

Aider les émigrés étudiants 

De son côté, Laye Fodé Traoré se dit "heureux" et "ému" de pouvoir continuer à travailler en France. Le jeune Guinéen reprendra son service mardi 19 janvier. Quant à Stéphane Ravaclay, il ne compte pas en rester là. Il affirme vouloir continuer à collaborer avec des députés afin de proposer un texte de loi permettant d’aider les jeunes émigrés étudiants, jusqu’à l’obtention de leur diplôme. 

Le JT
Les autres sujets du JT