Migrants : l'"Aquarius" en attente au large de Malte

Au large de Malte en attendant la fin d'une tempête, l'"Aquarius" et les 58 migrants qu'il transporte sont en difficultés après un long voyage.

FRANCE 2

Impossible pour l'Aquarius de débarquer au port de La Valette (Malte) au matin du 27 septembre. Le littoral est touché par une tempête sévère qui rend toute navigation périlleuse. À bord, à une trentaine de kilomètres au large, la situation est délicate. Beaucoup de passagers souffrent du mal de mer, même les marins commencent à trouver le temps long. L'Aquarius n'est pas autorisé à entrer dans les ports maltais. En théorie était prévu un transfert des 58 migrants, principalement libyens, vers des bateaux militaires, mais à cause de la houle, l'opération est reportée de 24 à 48 heures. Les passagers du bateau se sont emmitouflés dans des couvertures, le vent accentue la sensation de froid.

Les migrants seront répartis dans quatre pays volontaires

Les associations humanitaires estiment que les gouvernements européens et leur intransigeance sont responsables de la dangerosité de la traversée. Au port de La Valette, les navires militaires attendent le feu vert pour le transfert des migrants sur l'île de Malte. À l'abri des regards, une visite médicale et une première enquête administrative seront effectuées avant que les migrants ne soient autorisés à entrer en Europe. Le Premier ministre maltais a clairement annoncé que leur passage à Malte serait une simple escale. Les migrants seront répartis entre quatre pays volontaires : l'Espagne, la France, l'Allemagne et le Portugal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le navire humanitaire \"Aquarius\" en mer Méditerranée, le 23 juin 2018.
Le navire humanitaire "Aquarius" en mer Méditerranée, le 23 juin 2018. (PAU BARRENA / AFP)