Méditerranée : des centaines de migrants sauvés des eaux

Ce samedi 23 juin, plusieurs centaines de migrants ont été sauvés au large des côtes espagnoles et italiennes. Pendant ce temps, 20 autres migrants à bord du Lifeline n'ont toujours pas trouvé de port pour les accueillir.

France 3

C'est un petit bateau d'un grand secours qui s'approche de ces hommes. À bord, des soldats de l'armée maltaise venus distribuer des boissons et de la nourriture à l'équipage du "Lifeline". Ce navire est bloqué depuis hier, vendredi 22 juin, en mer avec 230 migrants à bord. Ils ont été refoulés par l'Italie et par Malte.

Que faire de ces deux bateaux ?

Le bateau erre depuis dans les eaux internationales et le temps presse, les passagers sont à bout de force. Hier soir, ils ont été secourus au large des côtes libyennes après une traversée dangereuse entassés sur un pneumatique. À quelques centaines de kilomètres du Lifeline, un autre navire est également bloqué en Méditerranée avec 113 migrants à bord. Le porte-conteneurs Alexander Maersk n'a pour l'instant aucune autorisation pour accoster. Alors que faire de ces deux bateaux et des migrants secourus en mer ? Emmanuel Macron s'est dit favorable à des sanctions financières pour les pays refusant d'accueillir des migrants. La France et l'Espagne proposent la création de centres fermés pour les migrants qui débarquent.

Le JT
Les autres sujets du JT
(HERMINE POSCHMANN / MISSION LIFELINE)