Marseille : l'Ocean Viking prend le relais de l'Aquarius au secours des migrants

L'Ocean Viking va remplacer l'Aquarius qui avait cessé ses missions l'année dernière. Avec une capacité de 300 rescapés, le bateau va tenter de sauver des migrants de la noyade en Méditerranée.

FRANCE 3

Derniers préparatifs à Marseille (Bouches-du-Rhône) avant le grand départ de l'Ocean Viking sur la route migratoire maritime la plus meurtrière du monde. 22 humanitaires sont déjà sur le pont, avec un espace aménagé pour abriter plus confortablement que sur l'Aquarius les personnes secourues en mer. Plus petit, plus rapide et plus fonctionnel. Vue à 360 degrés, radars et équipements infrarouges, tout a été pensé pour mieux repérer les embarcations en détresse.

Une traversée toujours aussi risquée

À bord du navire, Médecins sans frontières prodiguera les premiers soins d'urgence. Un médecin, deux infirmières et une sage femme. Sur l'Aquarius, six accouchements avaient eu lieu en mer. Actuellement, pas un seul navire ne patrouille sur la zone. "Il y a encore des gens qui traversent et même si les flux ont beaucoup beaucoup diminué, le taux de mortalité a explosé justement parce qu'il n'y a plus du tout de navire de sauvetage", explique Sophie Beau, directrice générale de SOS Méditerranée. Une traversée périlleuse pour les migrants qui ont 15% de risque de mourir au large des côtes italiennes et maltaises.

Le JT
Les autres sujets du JT
Depuis Marseille (Bouches-du-Rhône), l\'Ocean Viking va remplacer l\'Aquarius qui avait cessé ses missions l\'année dernière. Avec une capacité de 300 rescapés, le bateau va tenter de sauver des migrants de la noyade en Méditerranée.
Depuis Marseille (Bouches-du-Rhône), l'Ocean Viking va remplacer l'Aquarius qui avait cessé ses missions l'année dernière. Avec une capacité de 300 rescapés, le bateau va tenter de sauver des migrants de la noyade en Méditerranée. (FRANCE 3)