Les 58 migrants du navire humanitaire "Aquarius" débarqués à Malte

Ils doivent ensuite être transférés vers plusieurs pays européens, conformément à un accord trouvé mardi. La France a promis d'en accueillir 18.

Cinq des 58 migrants sauvés par l\'\"Aquarius\" au large de la Libye débarquent à Malte, le 30 septembre 2018.
Cinq des 58 migrants sauvés par l'"Aquarius" au large de la Libye débarquent à Malte, le 30 septembre 2018. (MATTHEW MIRABELLI / AFP)

La fin d'un périple. Les 58 migrants sauvés au large de la Libye par le navire humanitaire Aquarius sont arrivés dimanche 30 septembre dans le port de La Valette, après presque une semaine d'attente au large de la petite île méditerranéenne.

>> "Je vais pouvoir offrir une vie meilleure à mes enfants" : Nidale, arrivée en août en France avec "l'Aquarius", raconte son intégration

La France accueillera 18 migrants

Ces personnes, essentiellement d'origine libyenne, ont été autorisées à débarquer en début d'après-midi. Elles avaient d'abord été transférées dans la matinée sur un navire des gardes-côtes libyens depuis l'Aquarius, resté dans les eaux internationales au large de Malte. Ces 58 migrants, dont 17 femmes et 18 mineurs, une fois débarqués et les contrôles sanitaires et légaux effectués, seront ensuite transférés vers plusieurs pays européens, conformément à un accord trouvé mardi.

Selon cet accord, la France accueillera 18 de ces migrants, l'Allemagne et l'Espagne 15 chacune et le Portugal 10. Ils avaient été secourus lundi au large de la Libye. L'une des familles était accompagnée d'un chien également secouru, et qui a débarqué dimanche sain et sauf à Malte. L'Aquarius, qui s'est vu retirer son pavillon par le Panama, avait choisi de rester dans les eaux internationales pour ne pas prendre le risque de se retrouver dans une situation d'illégalité une fois dans les eaux maltaises, avec le risque d'être saisi.