L'Aquarius de nouveau à la recherche d'un port pour débarquer ses migrants

L'Aquarius est de nouveau en quête d'un port d'accueil en Méditerranée, après que l'Italie lui ait refusé l'accès à ses côtes. Au total, 141 personnes se trouvent à bord de ce navire de sauvetage.

Voir la vidéo
France 2

Cela fait plus de deux jours que l'Aquarius est en mer à la recherche d'un port pour débarquer. À son bord, des migrants qui trouvent un peu de réconfort. Vendredi 10 août, le navire humanitaire a secouru 141 personnes au large des côtes libyennes au cours de deux opérations. "75% d'entre elles sont de Somalie et d'Érythrée. Les migrants sont très faibles et très fragiles. Il y a beaucoup de mineurs alors on espère débarquer dans un lieu sûr", explique Aloys Vimards de Médecins sans frontières.

"Si j'avais su [...] je ne me serai pas lancé dans ce périple"

En juin dernier déjà, l'Aquarius avait passé neuf jours en mer après le refus de l'Italie et de Malte de le laisser accoster avec 600 migrants. Il avait finalement été accueilli en Espagne. L'histoire semble une fois encore se répéter pour le navire. "Si j'avais su que tout se passerait aussi difficilement, honnêtement je ne sais pas si je me serai lancé dans ce périple", raconte Austen, un migrant originaire du Nigéria. L'Aquarius a cette fois encore sollicité l'Italie et Malte. Avant de partir, il avait précisé qu'il ne renverrait pas de migrants en Libye.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le navire \"Aquarius\" quitte le port de Marseille, le 1er août 2018.
Le navire "Aquarius" quitte le port de Marseille, le 1er août 2018. (BORIS HORVAT / AFP)