"Aquarius" : situation délicate pour le gouvernement français

Le gouvernement français se trouve dans une situation délicate après l'arrivée rejetée de l'"Aquarius" en Italie.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Qui accueillera finalement l'Aquarius ? Ce bateau qui transporte plus de 600 migrants a été refusé en Italie puis à Malte, avant de recevoir une proposition de l'Espagne. La question a été évoquée mardi 12 juin en Conseil des ministres. Notre envoyé spécial Jean-Baptiste Marteau rapporte : "La question est extrêmement sensible politiquement et le gouvernement annonce ne pas vouloir réagir à chaud, sur les réseaux sociaux, par exemple. Il s'en tient au droit européen selon lequel les migrants doivent être accueillis dans le port le plus proche et le plus sur, sous-entendu 'c'est à l'Italie ou à Malte de régler le problème'".

Quelle position pour le gouvernement ?

La France doit statuer sur ce genre de question le plus rapidement possible. Le journaliste poursuit : "L'entourage du porte-parole du gouvernement nous indique que la France est prête à donner son aide technique à l'Espagne pour rapatrier l'Aquarius, mais pas question de l'accueillir dans un port français. Mais dans la matinée, les dirigeants nationalistes corses ont déclaré être prêts à recevoir le bateau dans un port de l'île. Le gouvernement va devoir rapidement clarifier sa position, car la question se posera à nouveau au moment de l'arrivée du prochain bateau humanitaire."

Le JT
Les autres sujets du JT
\"L\'Aquarius\", le navire de l\'ONG SOS Méditerranée qui vient en aide aux migrants, le 6 mai 2018.
"L'Aquarius", le navire de l'ONG SOS Méditerranée qui vient en aide aux migrants, le 6 mai 2018. (LOUISA GOULIAMAKI / AFP)