Angela Merkel demande à Facebook d'agir contre les commentaires racistes

"Facebook, en tant que compagnie, devrait faire quelque chose contre de tels propos", a déclaré la chancelière allemande, dans un entretien au "Rheinische Post" (en allemand).

La chancelière allemande Angela Merkel lit sa tablette numérique, le 20 mars 2014, au Bundestag de Berlin (Allemagne).
La chancelière allemande Angela Merkel lit sa tablette numérique, le 20 mars 2014, au Bundestag de Berlin (Allemagne). (BERND VON JUTRCZENKA / DPA)

La chancelière allemande Angela Merkel a demandé à Facebook de faire plus pour lutter contre les messages racistes postés sur le réseau social, qui sont plus nombreux depuis la crise migratoire. "Quand des gens attisent la sédition sur les réseaux sociaux en utilisant leur vrai nom, ce n'est pas seulement l'Etat qui doit réagir. Facebook, en tant que compagnie, devrait faire quelque chose contre de tels propos", estime la chancelière dans un entretien publié au journal Rheinische Post (en allemand), jeudi 10 septembre. "Les règles doivent être appliquées."

Un courrier adressé au siège européen du groupe

Le mois dernier, déjà, le ministre allemand de la Justice, Heiko Maas, membre du Parti social-démocrate), avait accusé Facebook de faire trop peu contre les messages de haine. Dans un courrier adressé au siège européen du groupe, situé à Dublin, ils 'était étonné que des contenus soient supprimés pour des raisons morales, comme les photos de nu, alors même des commentaires racistes n'étaient pas supprimés. "Internet ne doit pas être une zone de non-droit où les incitations à la haine et au racisme se multiplient sans contrôle", poursuivait le document, cité par le Tagesspiegel (en allemand).Une porte-parole du groupe avait dit alors "prendre ces préoccupations très au sérieux".