Accueil des migrants : la Commission européenne propose 700 millions d'euros en trois ans

Il s'agit d'un instrument budgétaire inédit, destiné à donner un coup de pouce aux pays les plus confrontés à l'afflux de migrants.

Une femme porte un enfant près du village d\'Idomeni, à la frontière entre la Grèce et la Macédoine, mercredi 2 mars 2016.
Une femme porte un enfant près du village d'Idomeni, à la frontière entre la Grèce et la Macédoine, mercredi 2 mars 2016. (SAKIS MITROLIDIS / AFP)

La Commission européenne propose une nouvelle enveloppe de 700 millions d'euros sur trois ans, mercredi 2 mars, pour aider les pays de l'UE à répondre aux besoins humanitaires en faveur des migrants. Quelque 300 millions d'euros sont proposés pour l'année 2016 et 200 millions par an pour les deux années suivantes.

La Grèce, au premier rang des pays concernés

L'aide sera fournie "là où elle est le plus nécessaire", précise le commissaire européen chargé de l'Aide humanitaire, Christos Stylianides. Cet argent doit financer des denrées et de l'eau potable, des abris et des produits de santé. Cette aide sera fournie en partenariat avec les Etats membres et les associations humanitaires, sur le terrain.

(UE / ECHO)

Avec des besoins évalués à 480 millions d'euros pour 100 000 réfugiés, la Grèce figure au premier rang des pays concernés. Certes, Athènes a déjà reçu des fonds européens, mais jusqu'ici, l'UE n'avait pas encore d'outil budgétaire pour répondre en urgence à ce type de situation dans les pays membres. Une situation d'autant plus étonnante que cet outil existe en faveur des pays extra-communautaires.