Migrant mort à Calais : Eurotunnel se défend

Le gouvernement français a accusé Eurotunnel de ne pas faire les efforts nécessaires en matière de sécurité.

FRANCE 3
Alors qu'un migrant a trouvé la mort au sein du tunnel sous la Manche, dans la nuit du mardi 28 au mercredi 29 juillet, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a accusé Eurotunnel de ne pas faire les efforts nécessaires en matière de sécurité. 
Suite à ces déclarations, l'entreprise n'a pas tardé à réagir. "Pour Eurotunnel, les accusations du gouvernement français sont sans fondement", rapporte l'envoyé spécial de France 3 sur place, Adrien Gavazzi. 

"Eurotunnel parle d'un effort considérable"

La société affirme ainsi faire tout son possible afin d'assurer la sécurité du site. "De nouvelles clôtures ont été installées, 200 agents de sécurité veillent nuit et jour sur les lieux, c'est deux fois plus qu'en début d'année. Bref, Eurotunnel parle d'un effort considérable", poursuit le journaliste sur place.

 
Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants ont réussi à s\'introduire sur le site d\'Eurotunnel à Fréthun (Pas-de-Calais), le 28 juillet 2015.
Des migrants ont réussi à s'introduire sur le site d'Eurotunnel à Fréthun (Pas-de-Calais), le 28 juillet 2015. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)