La police belge remercie les internautes pour leurs photos de chats lors des opérations antiterroristes

Les autorités ont réagi avec humour à l'initiative des internautes pour éviter de donner une quelconque information aux suspects recherchés par la police.

Capture d\'écran du tweet de la police fédérale belge remerciant les internautes, le 23 novembre 2015.
Capture d'écran du tweet de la police fédérale belge remerciant les internautes, le 23 novembre 2015. (POLICE FEDERALE BELGE)

Une gamelle de croquettes et une invitation à se servir. Lundi 23 novembre, la police fédérale belge a remercié à sa façon sur Twitter "les chats qui [l']ont aidé[e]" la veille, alors qu'elle menait des opérations antiterroristes en lien avec les attentats de Paris. Seize personnes ont été interpellées, dimanche, et cinq autres lundi.

Dimanche, dans la soirée, le hashtag #BrusselsLockDown avait été inondé de photos de félins pour noyer les éventuels messages qui donneraient des informations sur les actions en cours. Peu après 21 heures, les autorités belges avaient en effet appelé journalistes et internautes à un "silence radio" et à ne donner aucun détail sur les lieux des opérations et sur les moyens engagés.

Mais plutôt que de garder le silence, les utilisateurs de Twitter avaient préféré poster moult "lolcats", animaux fétiches d'internet. Histoire de rigoler un peu.