Belgique : vaste opération antiterroriste à Courtrai

Après l'opération antiterroriste à Argenteuil la semaine dernière, une nouvelle opération policière franco-belge a eu lieu à Courtrai, ce jeudi.

FRANCE 3

Des renforts de l'armée et des militaires munis de détecteurs de métaux, accompagnés de chiens, ont été déployés à Courtrai, près de la frontière française. Les forces spéciales belges ont d'abord ratissé un petit bois avant de se concentrer sur la fouille d'un ancien hôtel, situé dans le quartier résidentiel. "Ça fait trois ans que l'hôtel ne fonctionne plus et qu'il est vide. Il n'y a personne qui doit être là mais pourtant il y avait beaucoup de passages ces derniers temps", explique une riveraine.

Aucune découverte importante

La perquisition est liée à l'arrestation de Reda Kriket, le 24 mars dernier, en région parisienne. Le jeune homme est soupçonné d'avoir voulu commettre un attentat en France. Les enquêteurs n'ont pourtant rien trouvé : ni armes, ni explosifs. Aucune interpellation n'a donc eu lieu, affirme le parquet fédéral belge.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des militaires, munis de détecteurs de métaux et accompagnés de chiens, ont fouillé les abords d\'une maison du quartier de Rodenburg, à Courtrai (Belgique), jeudi 31 mars 2016. 
Des militaires, munis de détecteurs de métaux et accompagnés de chiens, ont fouillé les abords d'une maison du quartier de Rodenburg, à Courtrai (Belgique), jeudi 31 mars 2016.  (NICOLAS MAETERLINCK / BELGA / AFP)