Attaque terroriste à Liège : la Belgique est ciblée de "manière opportuniste"

En direct depuis Bruxelles, Claude Moniquet, spécialiste en terrorisme, est l'invité du "Soir 3" mardi 29 mai. 

France 3

La Belgique est ciblée de "manière opportuniste. La France et le Royaume-Uni sont les principales cibles de Daech. Si la Belgique a été visée, c'est parce que le terroriste était belge", estime Claude Moniquet, spécialiste en terrorisme.

Le fichage du terroriste pas communiqué

"Le terrorisme jihadiste a beaucoup de bases arrières. Incontestablement, il y en a en Belgique. On l'a vu à Molenbeek, à Verviers en 2015 une semaine après l'attentat contre Charlie hebdo. On trouve des jihadistes partout où on trouve des foyers de radicalisation", précise l'invité du "Soir 3" en direct depuis Bruxelles.

L'assaillant, Benjamin Herman, était fiché. "Le fichage par la sûreté de l'État en Belgique est un fichage interne à des fins documentaires en vue de réaliser plus tard des analyses. Il n'y a pas de communication entre services. C'est pour cela qu'il a pu bénéficier de plusieurs permissions de sortie de sa prison", conclut Claude Moniquet.

Le JT
Les autres sujets du JT