Attaque à Liège : l'otage du terroriste raconte

Daech a revendiqué l'attaque de Liège mercredi 30 mai. Les enquêteurs ignorent si l'assaillant a bénéficié de complicités. La femme qu'il a prise en otage a raconté son calvaire.

France 3

L'assaillant Benjamin Herman a pris en otage une employée d'un lycée de Liège, dans lequel il s'est réfugié après avoir abattu trois personnes mardi 29 mai. Darifa Imaankaf raconte au micro de France 3 mercredi 30 mai : "Il m'a regardé dans les yeux et m'a demandé si j'étais musulmane et si je faisais le ramadan. J'ai répondu oui. Il m'a dit qu'il ne me ferait pas de mal si je faisais ce qu'il me demandait". Malgré la peur, elle tente de maintenir le dialogue alors que la police encercle le bâtiment. L'assaillant a ensuite été abattu par la police.

Daech revendique

Mercredi soir, Daech a revendiqué l'attaque de Liège. Mais les autorités belges s'interrogent sur le parcours de Benjamin Herman avant son passage à l'acte. La veille de l'attentat, il a été vu dans la commune de On et la police soupçonne du meurtre d'un ancien codétenu. Il était un délinquant multirécidiviste. Il s'était radicalisé il y a un an en prison, d'où son signalement à la sûreté de l'État. Aujourd'hui, la Belgique a rendu un hommage ému aux deux policières et à l'étudiant tués hier à Liège.

Le JT
Les autres sujets du JT
Benjamin Herman, l\'auteur de la fusillade de Liège (Belgique).
Benjamin Herman, l'auteur de la fusillade de Liège (Belgique). (DR)