Cet article date de plus de dix ans.

Manifester pourra coûter 83.000 euros d'amende aux Genevois

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Les Genevois se sont prononcés par référendum en faveur d'un encadrement plus strict du droit de manifester, une initiative de la droite critiquée par la gauche, les écologistes et de nombreuses associations.

Considéré comme "liberticide" par ses détracteurs, le texte permet d'imposer une amende pouvant aller jusqu'à 100.000 francs suisses (83.000 euros) contre 10.000 francs auparavant pour une manifestation sauvage, ou qui ne se serait pas déroulée selon l'autorisation obtenue.

La loi permet aussi aux autorités du canton de Genève d'interdire des manifestations dans certains lieux, dans une ville qui accueille de nombreuses instances internationales (le Conseil des droits de l'homme de l'ONU, le Comité international de la Croix-Rouge ou encore l'Organisation internationale du Travail).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.