VIDEO. Ukraine : à Kiev, la place Maïdan se réveille au milieu des flammes

La police anti-émeutes contrôle près de la moitié de cette place du centre de la capitale, fief des opposants au président Ianoukovitch. Au moins 25 personnes sont mortes lors des affrontements.

REUTERS

L'Ukraine est plongée dans le chaos. Après une nuit de violences, les forces de sécurité ont repris mercredi 19 février une partie de la place de l'Indépendance, à Kiev.

Les affrontements ont fait au moins 25 morts, du côté des policiers et des protestataires, selon un dernier bilan du ministère de l'Intérieur. Quelque 241 personnes ont été hospitalisées, parmi lesquelles 79 policiers et cinq journalistes. Il s'agit du plus lourd bilan depuis le début de la contestation, il y a trois mois.

La place Maïdan en feu

Au lever du jour, la police anti-émeutes contrôle environ la moitié de la place et le président Viktor Ianoukovitch, qui a rencontré dans la nuit les chefs de file de l'opposition, ne semble pas décidé à relâcher la pression. Les manifestants, parmi lesquels se trouvent des éléments d'extrême droite très violents, ont trouvé refuge derrière une barricade de pneus et de bois en feu.

Des flammes et de la fumée sortent aussi des fenêtres de la Maison des syndicats, un bâtiment de neuf étages dans lequel l'opposition a établi son quartier général depuis le début des manifestations.

La place de l\'Indépendance en flammes, à Kiev (Ukraine), mercredi 19 février 2014.
La place de l'Indépendance en flammes, à Kiev (Ukraine), mercredi 19 février 2014. (DAVID MDZINARISHVILI / REUTERS)