VIDEO. Ukraine : les pro-Russes ravivent les tensions dans l'est du pays

A Kharkiv, les forces ukrainiennes ont évacué le siège de l'administration régionale par la force. Et 70 personnes, qualifiées de "séparatistes", ont été arrêtées

REUTERS et APTN

Des militants séparatistes pro-russes auraient disposé des explosifs dans un bâtiment dont ils se sont emparés à Louhansk, dans l'est de l'Ukraine, selon les services de la sécurité d'Etat, le SBU. Ces militants pro-russes ont pris le contrôle du bâtiment de la SBU à Louhansk, dimanche 6 avril. En même temps, d'autres partisans d'un rattachement de l'est de l'Ukraine à la Russie se sont emparés des sièges des administrations régionales à Kharkiv et à Donetsk.

La police anti-émeute reprend le contrôle

A Kharkiv, toujours dans l'Est, mardi 8 avril, les forces ukrainiennes ont évacué les lieux par la force. Bilan : 70 personnes qualifiées de "séparatistes" ont été arrêtées. Des manifestants ont fait face durant toute la journée à la police anti-émeute ukrainienne, qui avait repris le contrôle du bâtiment administratif régional. Les manifestants scandaient des slogans favorables à un référendum pour le rattachement de cette région à la Russie.

Des militants ultra-nationalistes ukrainiens arrêtés par la police ukrainienne à Kharkiv, entourés de manifestants pro-Russes, le 8 avril 2014.
Des militants ultra-nationalistes ukrainiens arrêtés par la police ukrainienne à Kharkiv, entourés de manifestants pro-Russes, le 8 avril 2014. (SERGEY BOBOK / AFP)