Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Kiev, capitale autogérée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCK GENAUZEAU / GIONNA MESSINA / FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Dans l'attente de la formation d'un gouvernement d'union national, l'Ukraine est livrée à elle-même. A Kiev, la ville se relève à peine des violences et de nombreux bâtiments officiels sont toujours occupés.

Pénétrer dans la mairie de Kiev est toujours possible, mais pas pour y obtenir des renseignements ou des documents administratifs. Car, comme le montre le reportage de l'équipe de France 2, qui s'est rendue dans la capitale ukrainienne lundi 24 février, ce sont désormais des groupes d'opposants qui ont investi le bâtiment, abandonné par les autorités au lendemain du renversement du président Ianoukovitch.

A l'intérieur, les opposants, dont certains sont issus de groupuscules extrémistes, ont dégradé murs et matériels, privant les employés tentés de reprendre leur travail d'accéder à leur bureau. Pourtant les services publics reprennent petit à petit leur activité, à l'image des transports en commun.

Tout le monde a maintenant les yeux tournés vers le Parlement qui doit annoncer la formation d'un gouvernement d'union nationale d'ici mardi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.