VIDEO. Guerre en Ukraine : les chefs d'État continuent les négociations à distance

François Hollande et Angela Merkel ont quitté Moscou sans avoir obtenu un accord officiel de Vladimir Poutine pour mettre un terme aux combats en Ukraine.

FRANCE 2

Après cinq heures de discussion avec Vladimir Poutine ce vendredi 6 février, François Hollande et Angela Merkel ont convaincu le chef d'État russe de s'associer à l'écriture d'un texte de paix en Ukraine. Mais pas de déclaration commune à la sortie des négociations.

Dmitri Peskov, porte-parole du président russe, se veut pourtant confiant : "Nous avons tenu des négociations constructives et substantielles dans le but de parvenir à un accord auquel participera le président Poutine. Il y a un texte en préparation que nous pourrons alors signer tous ensemble."

Ce texte serait crucial pour mettre un terme au conflit qui dure en Ukraine depuis 10 mois et qui a fait plus de 5 300 morts.

"Une des dernières chances"

Le président français et la chancelière allemande, rentrés dans leurs pays respectifs ce samedi ne sont pour autant pas optimistes.
"Je pense que c'est une des dernières chances, analyse gravement François Hollande depuis Tulle (Corrèze). Si nous ne parvenons pas à trouver, non pas un compromis, mais un accord durable de paix, nous connaissons parfaitement le scénario. Il a un nom : il s'appelle la guerre."

Depuis Munich, Angela Merkel a confirmé les propos de son homologue. "Il faut essayer de trouver une solution. Nous le devons aux Ukrainiens."

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président français François Hollande échange avec son homologue russe Vladimir Poutine et la chancelière allemande Angela Merkel, lors d\'une réunion consacrée à la crise en Ukraine, à Moscou (Russie), le 6 février 2015.
Le président français François Hollande échange avec son homologue russe Vladimir Poutine et la chancelière allemande Angela Merkel, lors d'une réunion consacrée à la crise en Ukraine, à Moscou (Russie), le 6 février 2015. (MAXIM ZMEYEV / AFP)