Vidéo Guerre en Ukraine : l'armée russe s'intéresse à notre électroménager

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Thomas Sellin - franceinfo
Radio France

Face à la pénurie en pièces électroniques, la Russie importe des appareils électroménagers comme des machines à laver ou des tire-lait.

L'armée russe s'intéresse à notre électroménager. Plus exactement aux puces électroniques des machines à laver, des réfrigérateurs et, plus surprenant encore, des tire-lait. Le but est d'utiliser ces pièces électroniques dans leur armement. Pour fonctionner, les chars, les drones, les missiles, les fusils ont besoin de ces puces.

>> Suivez les évolutions de la guerre en Ukraine dans notre direct

"L'armée russe utilise des puces dans les lave-vaisselles et les réfrigérateurs pour réparer son matériel militaire, car il n'y a plus de semi-conducteurs", indique Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, le 18 septembre. Or, la Russie n'en produit pas et, à cause des sanctions, ne peut plus en importer d'Europe. "Les sanctions sont là pour durer, affirme la présidente de la Commission européenne. L'heure est venue pour nous de faire preuve de détermination et non d'apaisement."

L’Arménie importe trois fois plus de tire-lait

Des entreprises européennes sont de plus en plus sollicitées par des acheteurs russes qui souhaitent se fournir en électroménager via des sociétés écrans basées dans des pays frontaliers de la Russie. Selon Bloomberg, le Kazakhstan a soudainement importé trois fois plus de réfrigérateurs européens et l’Arménie trois fois plus de tire-lait au premier semestre 2022.

Pour le Kazakhstan, la demande en tire-lait européens sur cette période a grimpé de 633% alors que le taux de natalité national chutait de 8,4%. En 2022, le pays a également expédié pour 7,5 millions de dollars de machines à laver en Russie contre presque zéro les deux années précédentes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.