VIDEO. Des femmes défendent les couleurs de l'Ukraine devant la télévision de Crimée

A Simferopol, des habitants qui refusent l'annexion de la péninsule par la Russie ont manifesté et scandé des slogans comme "Ukraine, Ukraine".

APTN

A Simféropol, des habitants qui refusent l'annexion, dont plusieurs femmes en première ligne, ont manifesté lundi 10 mars devant la station de télévision en Crimée. Le Parlement local de la péninsule située au sud-est du pays, favorable au Kremlin, ont demandé leur rattachement à la Russie. La décision sera rendue le 16 mars lors d'un référendum "joué d'avance" d'après Vitali Klitschko, farouche opposant du président déchu Viktor Ianoukovitch. Si le candidat à la présidentielle estime que l'issue du scrutin sera en faveur d'une annexion, plusieurs manifestants ont manifesté leur opposition à cette décision. Ils ont scandé des slogans comme "Ukraine, Ukraine" ou "Nous sommes pour une Ukraine et pour une Crimée".

Poutine défend toujours le référendum

Les Etats-Unis ont lancé une nouvelle mise en garde à Moscou, affirmant qu'une annexion de la République autonome de Crimée rendrait impossible toute solution diplomatique à la crise. Lors d'entretiens téléphoniques avec la chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre britannique David Cameron, Vladimir Poutine a de son côté défendu le référendum prévu le 16 mars en Crimée.

Une manifestation pro-ukrainienne à Simféropol en Crimée le 9 mars 2014
Une manifestation pro-ukrainienne à Simféropol en Crimée le 9 mars 2014 (GENYA SAVILOV / AFP)