VIDEO. Crise en Ukraine : position militante de la télévision russe à propos de la Crimée

A la télévision russe, les critiques de la politique gouvernementale en Ukraien sont rares, très rares.

ALBAN MIKOCZY et BRUNO VIGNAIS - FRANCE 2

Vladimir Poutine réitère le droit de la Crimée à être rattachée à la Russie, une position qu'il défend depuis le début du conflit dans cette péninsule ukrainienne. En Crimée, territoire occupé depuis fin février par des forces russes, les autorités séparatistes avancent à marche forcée vers le rattachement. Un référendum y sera organisé le 16 mars. A la télévision russe, les critiques de la politique gouvernementale sont rares, très rares. La télévision a adopté une position militante lorsqu'elle parle de l'Ukraine, selon le correspondant de France 2 dans la capitale russe.

Les reportages deviennent des inventions pures et simples

Une présentatrice de la télévision russe Russia Today, Abby Martin, avait condamné ce qu'elle considère comme une "agression militaire" russe en Ukraine. Elle a été suspendue pour cet édito. On est plus proche de la propagande que de l'information sur le dossier ukrainien. C'est le patron même de l'agence officielle d'information qui délivre la bonne parole : "La vérité est de notre côté", dit-il dans le bulletin de Russia Today. Les reportages deviennent alors des inventions pures et simples et les images sont détournées. Voici un point en images de France 2.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Comment les médias peuvent-ils améliorer la société ?" avec Make.org, Reporters d’Espoirs et plusieurs autres médias. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

11 juin 2013, Vladimir Poutine dans les studios de la télévion russe Russia Today à Moscou
11 juin 2013, Vladimir Poutine dans les studios de la télévion russe Russia Today à Moscou (YURI KOCHETKOV / AFP)