Crise en Ukraine : Vladimir Poutine reconnaît l'indépendance des régions séparatistes prorusses

Lors d'une allocution télévisée, lundi soir, le président russe a ordonné à son armée de "maintenir la paix" dans la région sécessionniste du Donbass.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Vladimir Poutine, lors de son allocution télévisée du 21 février 2022. (ALEXEY NIKOLSKY / SPUTNIK VIA AFP)

Vladimir Poutine a reconnu l'indépendance des régions séparatistes prorusses de l'est de l'Ukraine, lundi 21 février. Le président russe a signé des "accords d'amitié et d'entraide" avec les séparatistes, intimant par la même occasion à l'Ukraine de "cesser les opérations militaires""Je juge nécessaire de prendre cette décision qui était mûre depuis longtemps", a déclaré Vladimir Poutine dans une allocution télévisée d'environ une heure.

>> Suivez l'évolution de la crise ukrainienne dans notre direct

Le président russe a intimé dans la foulée à l'Ukraine de cesser immédiatement "ses opérations militaires" contre les séparatistes ou d'assumer "la responsabilité de la poursuite de l'effusion de sang". Avant d'ordonner à l'armée russe de "maintenir la paix" dans les territoires.

Une "violation flagrante du droit international"

La décision de Vladimir Poutine intervient à l'issue d'une folle journée qui a vu Moscou multiplier les accusations contre l'Ukraine, comme la destruction d'un poste-frontalier par l'artillerie ukrainienne ou l'infiltration d'une équipe de "saboteurs" donc cinq membres auraient été tués. Kiev a démenti en bloc ces affirmations qui, pour les Occidentaux, font partie des efforts de Moscou visant à créer un prétexte à une intervention militaire.

Selon les renseignements américains, plus de 150 000 militaires russes attendent l'arme au pied depuis des semaines à la frontière. Après la déclaration de Vladimir Poutine, l'Union européenne, comme l'Otan et le Royaume-Uniondres, a dénoncé une "violation flagrante du droit international" et affirmé qu'elle allait réagir "avec fermeté". Les Etats-Unis ont eux annoncé des sanctions contre les régions séparatistes en Ukraine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.