Ukraine : les rebelles acceptent un cessez-le-feu de quatre jours

Les républiques autoproclamées de Donetsk et Louhansk, dans l'est du pays, s'engagent à cesser les hostilités jusqu'à vendredi.

Un séparatiste monte la garde à un point de contrôle à Sloviansk (Ukraine), le 19 juin 2014.
Un séparatiste monte la garde à un point de contrôle à Sloviansk (Ukraine), le 19 juin 2014. (ALI ATMACA / ANADOLU AGENCY / AFP)

C'est une première dans le conflit dans l'est de l'Ukraine. Les chefs séparatistes des régions de Donetsk et Louhansk ont accepté, lundi 23 juin, d'observer un cessez-le-feu jusqu'à vendredi, a annoncé le chef du gouvernement de la "république populaire" autoproclamée de Donetsk, Alexandre Borodaï.

"La consultation s'est achevée avec l'accord des républiques de Donetsk et Louhansk pour respecter un cessez-le-feu jusqu'au 27 juin", a-t-il précisé, à l'issue d'une réunion du "groupe de contact", réunissant un ancien président ukrainien, l'émissaire de Moscou à Kiev et un représentant de l'OSCE. 

Le président ukrainien Petro Porochenko a proclamé, vendredi soir, un cessez-le-feu unilatéral d'une semaine, mais des affrontements se sont poursuivis au cours du week-end dans l'est de l'Ukraine. A Donetsk, des combattants avaient rejeté le cessez-le-feu.