Ukraine : la Crimée plébiscite le rattachement à la Russie

Un premier sondage donne 93% des suffrages pour le rattachement de la péninsule à la Russie.

Un habitant de Crimée vote lors du référendum pour le rattachement de la péninsule à la Russie, le 16 mars 2014 dans le village de Shirokoye.
Un habitant de Crimée vote lors du référendum pour le rattachement de la péninsule à la Russie, le 16 mars 2014 dans le village de Shirokoye. (VALERIY MELNIKOV / RIA NOVOSTI / AFP)

Les habitants de Crimée ont voté à 93% pour un rattachement de leur péninsule à la Russie, dimanche 17 mars, selon un sondage à la sortie des urnes réalisé par l'agence de presse officielle russe. Le résultat de cette consultation ne faisait guère de doute. La péninsule est majoritairement peuplée de Russes et les minorités ukrainienne et tatare, qui constituent ensemble 37% de la population, avaient appelé au boycottage.

Selon un tweet du Premier ministre pro-russe de Crimée Sergei Aksyonov, relevé par le Guardian, la participation était de 73,4% deux heures avant la fermeture des bureaux de vote. Elle pourrait atteindre 80% selon les informations de la BBC. Un million et demi d'électeurs étaient invités à se rendre dans les isoloirs.

L'Europe pourrait adopter des sanctions contre la Russie

Les résultats officiels du référendum en Crimée doivent être annoncés "lundi matin au plus tard". Dans le courant de la semaine, une demande de rattachement sera adressée à la Russie. Dans le même temps la Douma, chambre basse du Parlement russe, est en train d'achever la préparation du projet de loi sur l'intégration de la Crimée à la Russie.

Les ministres européens des Affaires étrangères qui se réunissent à Bruxelles pourraient adopter des sanctions contre la Russie. Les Occidentaux ont condamné à plusieurs reprises un référendum "illégal" en Crimée. Selon des journalistes de l'AFP, quelques irrégularités ont été constatées quelques heures après l'ouverture du scrutin.