Ukraine : les frappes russes sur Odessa visent à "terroriser" la population selon le général Jérôme Pellistrandi

L'attaque qui a visé la ville d'Odessa en Ukraine dans la nuit de ce samedi à ce dimanche a fait deux morts. "Il y a une volonté délibérée de Moscou d'empêcher les gens d'Odessa de vivre normalement et de maintenir une pression", analyse le général Jérôme Pellistrandi.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
En Ukraine, la ville d'Odessa a subi une attaque dans la nuit du 22 au 23 juillet 2023. (STRINGER / ANADOLU AGENCY)

Les frappes russes sur Odessa visent à "terroriser" la population, estime dimanche 23 juillet sur franceinfo le général Jérôme Pellistrandi, rédacteur en chef de la revue Défense nationale. Cette attaque dans la nuit du samedi 22 au dimanche 23 juillet a fait deux morts et détruit en partie une cathédrale historique, classée par l'Unesco.

>> Guerre en Ukraine : Volodymyr Zelensky promet des "représailles" après les frappes mortelles sur Odessa

Moscou affirme avoir frappé des lieux où se préparaient des "actes terroristes contre la Russie". Depuis quelques jours et la suspension par la Russie de l'accord sur les céréales ukrainiennes, la ville est effectivement "bombardée chaque nuit", notamment son port de commerce, explique Jérôme Pellistrandi.

En revanche, "frapper la cathédrale de la Transfiguration relève d'une action qui vise à terroriser la population", assure le spécialiste, parce qu'"elle est en plein centre-ville. C'est forcément vouloir cibler la population civile et en aucun cas des objectifs militaires".

Jérôme Pellistrandi dit ne pas croire à une erreur. "Même s'ils avaient des armements peu précis, on ne les utilise pas pour frapper sur le centre-ville (...) Il y a une volonté délibérée de Moscou d'empêcher les gens d'Odessa de vivre normalement et de maintenir une pression"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.