Cet article date de plus de sept ans.

Ukraine : le président Ianoukovitch prêt à accepter des élections anticipées ?

Selon l'un de ses proches, le chef de l'Etat envisage cette option pour tenter de mettre fin à la contestation des manifestants pro-européens.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président ukrainien, Viktor Ianoukovitch, à Vilnius (Lituanie), le 28 novembre 2013. (JANEK SKARZYNSKI / AFP)

Elles seraient peut-être le moyen de mettre fin à la crise politique qui secoue l'Ukraine depuis deux mois. Le président, Viktor Ianoukovitch, pourrait accepter la tenue d'élections législatives et présidentielle anticipées, a déclaré son représentant au Parlement, Iouri Mirochnitchenko, mardi 4 février. Le scénario a été évoqué par le chef de l'Etat ukrainien la semaine précédente, lors d'une rencontre avec les députés de son parti.

Le représentant du président précise que Viktor Ianoukovitch envisage cette solution en deuxième recours. Le premier scénario consiste à "amnistier les manifestants arrêtés et à obtenir l'évacuation des bâtiments publics occupés par les contestataires, et le second des élections anticipées". "Nous avons voté la loi d'amnistie, mais pour l'instant elle n'est pas mise en œuvre", a ajouté Iouri Mirochnitchenko.

L'opposition n'a pas voté cette loi, car elle faisait dépendre l'amnistie de l'évacuation préalable des bâtiments publics. Elle en réclame une autre, prévoyant la libération inconditionnelle des militants arrêtés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.