Cet article date de plus de huit ans.

Ukraine : l'ex-président Ianoukovitch se considère toujours comme "le chef d'Etat légitime"

En fuite depuis sa destitution samedi, Viktor Ianoukovitch a demandé à la Russie de le protéger. Une demande à laquelle le Kremlin a accedé.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ex-président ukrainien Viktor Ianoukovitch (à gauche) et le président russe Vladimir Poutine, le 17 décembre 2013 à Moscou (Russie). (SERGEI KARPUKHIN / REUTERS)

Viktor Ianoukovitch n'a pas dit son dernier mot. Déchu samedi de ses fonctions officielles, et introuvable depuis, il a déclaré jeudi 27 février toujours se considérer comme le chef de l'Etat légitime de l'Ukraine. Il l'a indiqué dans un communiqué cité par des agences de presse russes.

Il a par ailleurs appelé Moscou à assurer sa protection contre les actions les "extrémistes" qui souhaitent le traduire en justice. "Cette demande a été satisfaite sur le territoire russe", a indiqué une source officielle citée par les mêmes agences de presse, laissant entendre que Ianoukovitch se trouvait déjà sur le sol russe.

Par ailleurs, l'ex-chef d'Etat n'hésite pas à se réclamer du soutien d'une partie de la population. Dans son communiqué, il juge que les régions du sud et du sud-est de l'Ukraine n'acceptent pas l'anarchie, et refusent que leurs dirigeants soient choisis par la rue.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.