Cet article date de plus de sept ans.

Ukraine : Hollande demande aux autorités de "mettre fin" aux violences à Kiev

"J'appelle les autorités ukrainiennes à retrouver sans délai la voie du dialogue et de l'apaisement", affirme le président français dans un communiqué.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
François Hollande à l'Elysée, le 23 janvier 2014. (ALAIN JOCARD / AFP)

Il adresse un message public au lendemain d'une journée particulièrement violente à Kiev (Ukraine). Jeudi 23 janvier, François Hollande condamne "avec la plus grande fermeté les violences contre les manifestations pacifiques qui ont lieu à Kiev", dans un communiqué de l'Elysée. "J'appelle les autorités ukrainiennes à retrouver sans délai la voie du dialogue et de l'apaisement", poursuit le chef de l'Etat.

"Un grand pays comme l'Ukraine, qui aspire à prendre toute sa place sur la scène européenne et internationale, se doit de mettre fin à de telles actions", souligne-t-il. "Comme je l'ai indiqué lors du sommet du Partenariat oriental en novembre à Vilnius (Lituanie), l'Union européenne reste pleinement disponible pour la signature de l'accord d'association avec l'Ukraine."

A Kiev, l'opposition a menacé le président Viktor Ianoukovitch de lancer une offensive en l'absence de concessions du pouvoir, après plusieurs jours d'une flambée de violence qui a fait cinq morts dans le centre de la capitale ukrainienne. L'opposant Vitali Klitschko a appelé policiers et manifestants à une trêve jusqu'à 19 heures (heure de Paris), jeudi, en attendant le résultat de négociations prévues avec le pouvoir.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.