Présidentielle en Ukraine : le comédien Zelensky et le président Porochenko qualifiés pour le second tour

Volodymyr Zelensky a obtenu plus de 30% des suffrages, loin devant le président sortant Petro Porochenko.

L\'acteur et humoriste ukrainien Volodymyr Zelensky dépose son bulletin dans l\'urne, le 31 mars 2019 à Kiev.
L'acteur et humoriste ukrainien Volodymyr Zelensky dépose son bulletin dans l'urne, le 31 mars 2019 à Kiev. (GENYA SAVILOV / AFP)

Son statut de favori se confirme dans les urnes. Le comédien Volodymyr Zelensky, novice en politique, est arrivé largement en tête, dimanche 31 mars, du premier tour de la présidentielle en Ukraine, selon un sondage sorti des urnes diffusé en début de soirée. 

Volodymyr Zelensky a obtenu plus de 30% des suffrages, contre presque 18% pour le président sortant Petro Porochenko, suivi de l'ex-Première ministre Ioulia Timocheko (14%), selon ce sondage réalisé par le consortium "Exit poll national" réunissant trois instituts de sondage. La Commission électorale devait publier des premiers résultats partiels dans la nuit. Elle a estimé la participation à la mi-journée à 45%, en hausse par rapport à 2014.

Un candidat atypique

Ce comédien et humoriste de 41 ans, sans aucune expérience en politique, affrontera donc Petro Porochenko le 21 avril. Ce candidat atypique n'a pas mené de campagne traditionnelle, préférant se produire sur scène avec sa troupe de stand-up et s'exprimant davantage sur les réseaux sociaux qu'à la télévision et dans les journaux. Si ses partisans voient en lui un nouveau visage dans un paysage politique sclérosé, il est accusé par certains d'être un pantin du sulfureux oligarque Igor Kolomoïski, un ennemi de Petro Porochenko, ce qu'il dément.

A l'annonce des résultats, Volodymyr Zelensky a salué "un premier pas vers une large victoire" depuis son quartier général. Petro Porochenko a lui qualifié de "rude leçon" sa deuxième place, remerciant ses électeurs qui ont "soutenu l'orientation vers l'Otan, l'Union européenne et une indépendance définitive vis-à-vis de la Russie".

Pays de 45 millions d'habitants aux portes de l'Union européenne, l'Ukraine est aujourd'hui l'un des Etats les plus pauvres d'Europe. Si elle s'est brouillée avec la Russie et s'est résolument tournée vers l'Occident, elle traverse la pire crise depuis son indépendance en 1991. L'arrivée de pro-occidentaux au pouvoir en 2014 a été suivie par l'annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée par la Russie et un conflit avec des séparatistes dans l'est, qui a fait près de 13 000 morts.